On connaissait le célèbre site Meetic.fr, numéro 1 en Europe, mais qui n’apparait désormais sur le plus grand moteur de recherche qu’en 11ème position quand on cherche un ‘site de rencontre’. Sinon, on le trouve dans les liens commerciaux, un processus payant pour faire la publicité de son site sur Google.

La même recherche ne positionne pas Match.com, le déclaré numéro 1 mondial, dans les 100 premiers résultats. C’est dire combien la concurrence est rude en matière de rencontre sur Internet.

Il en va des sites généralistes aux sites régionaux et même communautaires, des sites français et étrangers en version française. Certes le marché est juteux pour les cyber-cupidons que sont ces sites Internet, mais les utilisateurs, ou bien les clients pour parler affaires, n’en sont qu’embarrassés.

Il faut reconnaitre qu’aucun thème ne recueille autant de sites sur le Web et cette abondance (qui peut nuire et entrainer une certaine dépendance) risque bien d'échapper à la surveillance des autorités car l’amour est avant tout considéré comme un sujet privé. Mais combien de millions de gens se rencontrent sur le Web et surtout combien de temps durent ces amours ?