Aucun autre sport n'a autant fait parler de lui en matière de dopage que le cyclisme. L'année 2007 pourrait même être consacrée année du dopage dans le cyclisme tellement des révélations, des confessions d'anciens coureurs, des procès n'ont cessés de voir le jour. Sait-on seulement qui est le vainqueur du tour de France 2006?...

Pour toutes ces raisons, heureusement, l'union cycliste internationale (UCI) vient de créer une nouvelle charte anti-dopage dont Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, souhaite rendre la signature obligatoire avant le 7 juillet prochain. Cette charte n'a pourtant pas force de loi, mais son adhésion par l'ensemble des coureurs de la grande boucle n'est pas acquise.

Monsieur Prudhomme a-t-il raison? Les coureurs qui refuseront de se prêter au jeu seraient-ils de probables dopés? Ne seraient-ce pas les équipes qui devraient obliger leurs coureurs à signer cette charte?