Il symbolisait la droite sociale dans les gouvernements Raffarin et Villepin. Il en a fait ses preuves car on lui doit, entre autre, la baisse du chômage, la maison à 100.000 euros... Récompensé pour tout ce travail dès l'élection du nouveau Président Sarkozy, Jean-Louis Borloo hérite tout naturellement du ministère de l'Économie, des Finances et de l'Emploi dans le gouvernement Fillon. Devenu Ministre d'État, ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables en remplacement d'Alain Juppé démissionnaire, Monsieur Borloo aura t-il encore ce visage social qui lui valait tant de sympathie même auprès des électeurs de gauche?

L'écologie c'est finalement retrouver ses premiers amours pour Monsieur Borloo, car n'oublions pas Génération Ecologie dont il était l'un des fondateurs en 1991. Mais on a l'impression que le choix était entre, rester dans la continuité de sa lutte contre le chômage tout en redressant l'économie française, et devenir numéro 2 du gouvernement.

Non pas que l'écologie soit un challenge peu interessant pour lui et pour les Français, au contraire tout le monde s'y met, mais on avait beaucoup d'espoir en son dynamisme pour vaincre à jamais le chômage dans les mois ou les années à venir. Dommage!